Quand on veut, on peut… En 2012, j’me tape Penelope Cruz !

Ca y est… Nous y sommes. Ce foutu mois de janvier revient bien trop souvent je trouve. C’est vrai quoi. J’ai toujours détesté cette partie de l’année. Allez-y, jetez un petit coup d’œil par la fenêtre. Que voyez-vous ? Moi, lorsque je regarde le mois de janvier je vois une montagne de choses déplaisantes…

–          Les arbres sont nus. Ils sont moches,  tristes et ils ont froid. Les oiseaux ont disparu .

–          Tous les gens portent trois couches de vêtements, c’est vraiment pas sexy. Janvier est probablement le mois le moins sexy de l’année.

–          Il faut ranger toutes les décorations du sapin. En général, je le fais le premier janvier. Après les fêtes, c’est plus les fêtes. En janvier, je déteste les illuminations dans les rues et les vitrines joyeuses. Cette année, j’avais opté pour un sapin assez sobre, du coup je n’étais pas pressée de le ranger. De toute façon, on oublie toujours un ou deux trucs qui vont traîner jusqu’en avril ; le bougeoir de l’entrée, la couronne de la porte, la guirlande en haut de la fenêtre.  Quand ça m’arrive, je finis par les jeter, parce que la boîte à décorations de Noël est dans la cave. Par principe, je ne vais pas à la cave.

–          Les jours commencent à peine à rallonger. Donc ils sont toujours courts. Alors que, là, ça fait déjà longtemps qu’ils sont courts, non ?

–          Les soldes ne vont pas tarder à arriver. Je déteste les soldes. Je trouve ça d’une vulgarité sans nom. Tout le monde va porter de nouveaux vêtements (au rabais) en frimant. Et moi, ça va encore m’énerver parce que je ne trouve jamais de vêtements en solde. Et je craque pour la nouvelle collection… plus chère !

 

Mais Janvier, c’est aussi le mois de l’année où on décide de devenir parfait. Vu le nombre de mois de janvier que j’ai vécu, franchement, je me demande si ça vaut encore le coup de prendre des résolutions. Tous les ans, je deviens parfaite et ça dure… entre deux jours et une semaine.

-J’ai arrêté de fumer une bonne demie douzaine de fois. Patchs, acuponcteur, gommes à mâcher… Rien n’y fait. J’ai même essayé d’allumer mon tube d’homéopathie une fois.

-Je reprends les footings. Enfin, non, je dis que je vais reprendre les footings. Mais vous êtes allés dehors récemment vous ? Bref…

-Je décide de me démaquiller TOUS les soirs avant d’aller dormir. Dans Cosmo, ils le disent, c’est le premier secret pour avoir une belle peau. Mais à cinq heures et demi, quand je rentre de boîte, j’ai du mal à trouver ne serait-ce que mon lit. Alors du coton et le bon produit… J’ai laissé tomber cette résolution le jour où je me suis étalée du Mytosil sur tout le visage. Vous savez ce que c’est le Mytosil ?

– J’ai fait mon ménage de printemps. En avance. J’ai rangé tous les livres de la bibliothèque, nettoyé le tiroir à couverts (et ça, c’est chiant), j’ai aspiré sous le tapis et viré les 18 bouteilles d’eau presque vides qui trainaient sous mon lit. Du coup, j’ai retrouvé Ducky que j’avais perdu il y a quelques jours et aussi une part de pizza (enfin, je crois que c’était de la pizza), je n’ose imaginer comment elle a pu arriver là, avec mon canard.

– J’ai essayé de remplacer les « post-it fiches de prep » par un format A4, avec tableau excel, critères de réussite, matériel, IO… Mais je n’avais plus d’encre dans mon imprimante. J’ai, de ce fait, recopié, vite fait le contenu au dos d’un dessin de ma fille. (Je n’avais plus de post-it, rapport à ma résolution)

-J’ai changé mon alimentation. Je suis allée à la Biocoop. J’ai acheté des légumes. Même ceux qui ont des noms de personnages de Oui-Oui ; topinambours, potimarrons, crosnes…  Mais je n’ai jamais su comment les cuisiner. Quant à ceux qui ressemblent à des vers de terre, c’est peine perdue, tu ne fais pas manger ça à tes enfants. Même en leur trouvant un nom rigolo. Du coup, je suis allée sous mon lit, vérifier qu’il ne restait pas un peu de pizza…

-J’ai accepté de lire une histoire chaque soir. Mais hier, en sautant sur le lit pour ne pas se coucher, elles m’ont passablement énervée. Je les ai privées d’histoire jusqu’à nouvel ordre. Vous avez déjà essayé de lire Tchoupi avec un enfant qui vous tire les cheveux, et un autre qui a la tête en bas ?

-J’ai décidé de sortir moins souvent le week end. Le problème, c’est que samedi, ça fera une semaine qu’on est en 2012 et, ça je ne peux l’ignorer. On va donc le fêter dignement entre copines.

-J’ai installé une poubelle de voiture. Mais, présentement, il y a trois sacs en plastique dans la 500…

 

Face à tous ces échecs, je me suis dit que vraiment cette année, ma résolution serait de ne plus en prendre. Ensuite, j’ai réalisé que ne pas essayer de s’améliorer était très prétentieux. On est toujours perfectible. Si je devais avoir une devise dans la vie ce serait : « sois à la hauteur de tes ambitions ». Alors, j’ai réfléchi à tous ces projets que je laissais trop vite tomber pour cause flemme. J’ai compris ces derniers temps que la vie c’était maintenant et que si je voulais obtenir certaines choses, il fallait faire en sorte que ça arrive. Donc, cette année moi je veux :

– Devenir Miss Météo chez Denisot. Pour que ça arrive, je comptais sur une éventuelle rencontre avec Kyan Kojhandi que j’aurais essayé de draguer parce qu’il est marrant et chou. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi la fille dont il est amoureux ne craque pas. Si jamais l’un d’entre vous a son numéro… Moi je m’en fiche que tu ne connaisses pas Carbon Kevlar ! Ne voulant pas évoquer un sujet dont j’ignore tout, je suis allée écouter sur Youtube.   Mais je  je n’avais pas pris les bons produits pour écouter ça finalement, cependant  je pense que ça peut plaire aux Chtis fans de Tuning. ( ça va, n’en tenez pas rigueur, je suis pas critique musical, moi ! J’ai déjà dit que j’écoutais Cœur de pirate.)

-Rencontrer les Brigitte. Bon, grâce à Mar’ la moitié du travail est déjà fait. Je vous raconterai la suite après leur concert en avril.

-Avoir 500 fans sur la page Facebook « 5 minutes pour moi toute seule ». Là, c’est un travail de groupe les amis. Il faut que ça devienne notre projet à tous parce que je n’y arriverais pas sans vous.

-Economiser suffisamment pour aller danser à Ibiza avec ma copine Lol. Peut-être que si vous m’aidez vraiment bien pour le projet juste au-dessus, ce sera plus facile, parce que David Guetta m’y invitera en personne. ( je lui ferais croire que j’aime bien les mecs qui mixent du coup, et je lui demanderais s’il ne connaît pas Carbon Kevlar)

– arrêter de vanner les roux. Enfin je vais essayer mon ptit Marc. Je ne te promets rien. Par qui vais-je bien pouvoir les remplacer ?

– devenir géniale pour que tout le monde m’aime. (Oui, même la fille aux gros seins dont j’ai rayé la voiture)

–  limiter l’utilisation des points d’exclamation. Parfois au bout du cinquième je me demande si je ne donne pas l’impression de crier quand j’écris.

-Me déconnecter d’ « adopte un mec ». Addictifchronophage et source d’ennuis, c’est ce qu’on m’avait dit avant de mener l’enquête. J’ai fini de creuser la question, je vais pouvoir quitter cette boutique en ligne et écrire l’article.

– Me débarrasser de tous les nuisibles qui hantent mon existence.

– Organiser un flash Mob sur la place St Corentin de Quimper pour faire la promo du blog. Merci de me faire savoir si ça vous branche. Je compte sur les MagicFolies pour m’aider à l’organiser.

– Ne pas pleurer quand le tatoueur va me dessiner ma plume sur le bras. Pour ça, j’ai deux solutions ; soit un ami m’accompagne, n’importe lequel fera l’affaire. Comme ça, je vais vouloir rester digne et affirmer que JE N’AI PAS MAL. Ou alors, je bois quelques cocktails juste avant, histoire de me détendre. Cela dit, j’ai rendez-vous à 10h30. Un café serait nettement plus sage. Si vous ne savez pas quoi faire ce jour-là…

-Changer de cocktail fétiche justement. Je commence à me lasser du Cointreau. Dans la Pina Colada, il y a du LAIT de Coco, non ? Ça va, ça passe pour un ptit déj.

-Rencontrer Jean Galfione me paraît réalisable. Il habite dans mon bled, bordel !

 

Voilà, cette année, je n’ai pas pris de résolutions, j’ai choisi des objectifs. Je pense qu’ils sont réalisables et tout à fait à ma portée. Goethe a dit « Si vous avez confiance en vous-même, vous inspirerez confiance aux autres ». Pas con le Goethe. J’ai décidé de le croire. Si j’ai la ouach, Denisot va me kiffer. Et pour avoir la ouach, faut croire en soi. A partir de cette année, je ne prends plus de résolutions. A partir de 2012, je crée ma propre chance. Faites comme moi ! De toute façon, ils avaient mal compris pour les Mayas. 2012 n’est pas la fin du monde, juste la fin d’un cycle.

 

 

PS : Merci à ceux qui ont planché sur le titre avec moi sur la page facebook.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :