Chroniques

Les billets et chroniques d’une femme, d’une mère, d’une prof, d’une citoyenne qui veut saisir à pleines mains tous les rôles qui sont les siens.

Parce que chacun doit faire sa part.

Héloïse Deschepper est née en banlieue lilloise en 1981. Installée en Bretagne depuis ses vingt ans, elle vit désormais à Quimper où elle est enseignante. En 2010, elle commence à publier les chroniques à peu près fictionnelles d’une femme de sa génération sur son blog et ponctuellement pour la presse (écrite et radiophonique). En 2020,…

Multitude

J’ai toujours adoré me promener dans la foule. Tout d’abord, parce qu’être entouré de milliers de personnes est la meilleure façon de se sentir seul et isolé.  La solitude possède ses vertus, surtout celle que l’on s’offre au milieu des autres… J’aime aussi m’attabler dans les bars et regarder les clients. Comme une voyeuse. Des…

Sourire d’avril

Un jour, à l’école, elle avait mis toute l’habileté de ses mains d’enfant de cinq ans dans la réalisation d’un magnifique poisson en carton. D’une main maladroite, elle avait dessiné les contours de la bête au crayon gris puis, avec mille couleurs étalées du bout de son index minuscule, elle s’était appliquée à lui donner vie.…

Louve à temps partiel

Boucle d’or a bien grandi. Le fauteuil de petit ours brun est devenu bien trop petit pour elle, sa soupe trop tiède et ne parlons même pas de son lit. Petit ours brun est resté petit ours brun alors que Boucle d’or s’est coupée les cheveux. Toute seule. Adieu les longues boucles blondes. En un…

Embrouille grammaticale

C’était en 1996. J’étais en seconde. Assise sur une chaise inconfortable du lycée Picasso dans le bled du Nord-Pas-De-Calais dans lequel j’ai grandi, je regardais par la fenêtre, essayant d’apercevoir ce mec de terminale qui ne m’aimait plus, et là, au milieu d’une explication de texte, mon prof de français, sans s’en apercevoir, a déclenché…

Voir, entendre et dire… À nouveau

C’est la main légèrement hésitante que je pianote aujourd’hui sur mon clavier. Pendant quatre ans, j’ai partagé chacune de mes respirations sur internet. J’avais un avis sur tout et la prétention de croire que mes aventures étaient plus intéressantes que celles des autres. Ma vie était sensationnelle. Ma vie en ligne l’était en tout cas.…

L’onde verte

La succession des Peut-être. L’espoir d’un Bientôt. La perspective d’une nouvelle page.  Ou même carrément d’un nouveau livre. La question de la bonne personne, celle qu’on n’espérait même pas rencontrer. Un sentiment d’imposture chronique. Quand ? Pourquoi ? De quelle manière ? Les demies vérités et les petits mensonges. Les projets qui prennent du temps. L’attente du printemps.…

Erotisme

On m’a suggéré récemment de m’essayer à la rédaction de textes érotiques. Plus qu’une suggestion, je l’ai pris comme un défi. J’adore les défis. Oui, mais (parce qu’il y a toujours un « mais »)… Pour être érotique dans sa prose, il faut une bonne dose de talent, il faut le bon mot, la bonne ponctuation, l’enchaînement parfait…

Liste

-Dormir. Et toutes ces choses nécessaires à la survie (comme manger ou respirer par exemple). -Nager dans l’océan un soir d’été. -Faire une grosse teuf. -Voir des films. -Rire. -Détester une ou deux personnes. -Avoir le souffle coupé par la beauté d’un paysage. -Courir sous la pluie. -Lire la presse, s’offusquer, essayer de comprendre l’Humanité.…

%d blogueurs aiment cette page :